Cueto Grande, grotte (Miengo, Cantabrie, Espagne)

Description

La grotte de Cueto Grande (autrement appelée « El Molinón I », « Cueto de Mogro » ou « Viteri ») se trouve à l'extrémité de l'estuaire actuel du fleuve Pas, dans la partie centrale des Cantabres (province de Cantabrie). Elle s'ouvre sur le versant occidental d'un massif calcaire situé à proximité des vestiges d'un ancien moulin du xviiie siècle, non loin du hameau rural de Mogro (Miengo).
L'existence de gravures dans la cavité a été signalée au début des années 1980 par le Collectif pour le développement des Études d'archéologie préhistorique et le Groupe de spéléologie et de recherches souterraines, Carballo/Raba, mais sans qu'à cette époque ne soient identifiés des motifs figuratifs. En 2006, dans le cadre d'une révision de l'état de conservation de l'ensemble des gisements avec indices ou manifestations rupestres de la Communauté autonome de Cantabrie, dirigée par E. Muñoz, quelques photographies ont été réalisées et il a été signalé la présence possible de représentations figuratives. Ces éléments ont amené les autorités du Patrimoine à prendre les mesures de protection nécessaires, comme la fermeture de la grotte et le contrôle régulier de celle-ci. En 2014, les auteurs de cette notice, sous la direction de E. Muñoz, ont obtenu l'autorisation d'étudier la cavité.
La grotte est de petites dimensions (fig. 1a et b). Elle s'ouvre par une entrée d'environ 1,5 m de haut et 1 m de large, orientée au sud-sud-est, qui donne accès à un petit vestibule légèrement descendant, de 5 m de long et 1,7 m de large. Au fond du vestibule, la galerie tourne à gauche, et se poursuit sur 10 m en conservant sa largeur. Au-delà, le conduit tourne à nouveau à gauche en remontant légèrement sur 14,5 m de long avec une largeur toujours à peu près égale pour déboucher sur une seconde entrée, trop petite pour être praticable, et orientée à l'est. La partie haute du milieu de cette galerie, en forme de crevasse, a été obstruée sans raison évidente avec des blocs de calcaire.
Quelques vestiges archéologiques sont visibles en surface et indiquent l'existence d'un site dont la nature et l'importance demeurent inconnues. Aucune fouille n'a été réalisée.

Iconographie

La grotte de Cueto Grande abrite un petit ensemble de gravures que le style et la technique conduisent à attribuer au Magdalénien lato sensu. Toutes les gravures se situent dans le secteur interne, à une vingtaine de mètres de l'entrée principale, et se répartissent en deux panneaux pratiquement face à face. Cependant, l'essentiel des motifs est regroupé sur la paroi droite (panneau 1). Il s'agit d'un dispositif profond et d'accès très difficile en raison des dimensions restreintes de la cavité (fig. 1).
Neuf unités graphiques ont été reconnues ; huit d'entre elles sur le panneau 1 et une seule sur le panneau 2. Toutes les figures se trouvent près du sol (entre 18 et 67 cm de hauteur). Le panneau 1 (fig. 2) est structuré en trois secteurs délimités par des concrétions verticales qui compartimentent l'ensemble pariétal. Sur le secteur droit apparaissent de grandes lignes sinueuses, convergentes vers le bas. Dans la zone centrale se trouvent des motifs plus complexes et identifiables, avec des représentations partielles de quatre herbivores en profil gauche. Un cervidé dont manque l'avant-train, peut-être masqué par les concrétions (sans que cette hypothèse ait pu être vérifiée), occupe le centre de la composition. C'est l'image la plus détaillée et la plus naturaliste de l'ensemble. S'y superposent plusieurs tracés qui suggèrent le contour de la tête – avec deux cornes – et la tête d'un bouquetin ou d'un chamois. Immédiatement en bas et à gauche du train arrière de cervidé, un protomé de bouquetin est gravé avec de grandes cornes dirigées vers l'arrière, mais dont le dessin est loin d'être correct. Un ensemble de tracés joints au sujet précédent évoque la représentation succincte d'un cheval, avec la tête, la crinière et la ligne de dos. D'autres tracés gravés ne sont pas interprétables. Peut-être sont-ils les vestiges de figurations que les concrétions ne permettent plus de lire.
Le secteur de gauche offre trois unités graphiques constituées de tracés linéaires évoquant deux figurations animales partielles. Le panneau 2 ne rassemble que quelques lignes dont certaines se croisent en forme de croix ou, plus précisément, en forme de pale de moulin.
Les gravures recensées sont très discrètes et sommaires. Les tracés simples et uniques, généralement très fins et peu profonds, prédominent. Les traits simples et répétés ne concernent que l'unité graphique 8 (panneau 1, secteur gauche, en bas).

Représentation(s) d'animal(aux)

Deux représentations de capriné sont identifiables dans l'ensemble pariétal de Cueto Grande. Ce sont les unités graphiques 2 et 4, toutes localisées dans le secteur central du panneau 1, qui réunit la majeure partie des figurations.
La paroi est affectée par la forte corrosion de la roche encaissante et par le développement de nombreux spéléothèmes, rendant plus difficile la lecture des motifs pariétaux (fig. 3). Toutes les représentations recensées sont gravées, majoritairement avec la technique de la ligne simple, unique et peu profonde. Les figures sont en profil gauche. Elles offrent une perspective correcte et, en dépit de leur caractère succinct (voire juste suggéré), tendent vers le naturalisme.
Les deux bouquetins sont des images partielles. Le no 2 n'est qu'une tête massive, sans aucune figuration de détail et aux cornes courtes, presque rectilignes et en double trait. Le no 4 est un protomé (voir détail dans le paragraphe suivant). Ces caprinés sont, pour l'un (no 2), directement superposé à un cervidé et, pour l'autre (no 4), étroitement juxtaposé à un cheval. À l'échelle du panneau, ces images sont aussi associées à des tracés linéaires, voire à des figurations fragmentaires d'autres espèces.

Animal(aux) emblématique(s)

Le bouquetin no 4 nous semble plus représentatif de l'art de Cueto Grande que son congénère. On peut lire une petite tête au chanfrein rectiligne coiffée de deux cornes longues, mais peu incurvées. L'œil est indiqué, mais ni le naseau ni l'oreille ne le sont. À l'arrière des oreilles s'amorce une ligne cervico-dorsale presque droite qui ne dépasse guère le garrot. Le dessous de la tête se prolonge par le dessin du poitrail au moyen d'un tracé multiple. Trois lignes obliques vers l'avant semblent figurer les pattes avant aux extrémités ouvertes. Un jeu de hachures évoque le départ de la ligne de ventre. L'ensemble mesure 8 cm de haut pour 20 cm de long et se trouve à une trentaine de centimètres au-dessus du sol.
Cette représentation partielle, peu détaillée, au tracé essentiellement linéaire, n'est pas sans rappeler l'art du Magdalénien récent.
Parmi les sites dont l'art est proche de celui de la grotte de Cueto Grande, on peut citer d'autres petits ensembles de gravures du Magdalénien tels que ceux des grottes d'El Linar ou Los Moros de San Vitores.

Licence

Droits

L’ensemble des textes et des images déposés dans la Base Jean Clottes (BJC) sont soumis au droit d’auteur et sont, à ce titre, protégés par les droits de propriété intellectuelle. Toute demande d’utilisation totale ou partielle des textes ou des images doit être soumise au conseil scientifique qui transmettra aux auteurs. Toute utilisation sans accord et citation des auteurs est passible de poursuites judiciaires. Les références doivent être citées comme suit.

Citer ce document

Ontañón Peredo, Roberto; Muñoz Fernández, Emilio; Morlote Expósito, José Manuel; Montes Barquín, Ramón; José Gómez Laguna, Antonio; Bayarri, Vicente; Herrera, Jesús 2022. Cueto Grande, grotte (Miengo, Cantabrie, Espagne) in : Averbouh A., Feruglio V. & Plassard F. Dir. Base Jean Clottes - Animal Representation, Les représentations animales depuis la Préhistoire, "Dossier Bouquetin", mis en ligne le 28 Septembre 2022, actualisé le 21 Mai 2024, consulté le 24 Juin 2024, https://animal-representation.cnrs.fr/s/bjc/item/6213

Citer le document original

Ontañón Peredo, Roberto; Muñoz Fernández, Emilio; Morlote Expósito, José Manuel; Montes Barquín, Ramón; José Gómez Laguna, Antonio; Bayarri, Vicente; Herrera, Jesús. Cueto Grande, grotte (Miengo, Cantabrie, Espagne) in : Averbouh A., Feruglio V., Plassard F., Sauvet G. Dir. Bouquetins et Pyrénées - II - Inventaire des représentations animales du Paléolithique pyrénéen. Offert à Jean Clottes, Conservateur général du Patrimoine honoraire, 2022, 654 p.

Filtrer par propriété

Relation
Titre Libellé alternatif Classe
Cueto Grande fiche 01
Cueto Grande fiche 02

Collections

Coordonnées géographiques *

43.4271, -3.99526

Nom du site

Commune

Département / Région

Pays

* Pour des raisons de sécurité des sites archéologiques, les géolocalisations signalées dans la BJC pointent vers les mairies des communes considérées.