La Pasiega fiche 21

Animal représenté

Famille

Bovidés

Sous-famille

Caprinés

Genre

Capra Linné, 1758

Espèce

Capra sp.

Nom vernaculaire

Bouquetin

Expression

Numéro d'identification

Figure no 86 (Breuil et al. 1913)

Localisation

Galerie C

Nature du support

Calcaire

Typologie

Paroi

Technique de représentation

Dimensions de la figure

L. 260 mm environ

Partie représentée

Profil ou vue

Sexe

Nombre de cornes

1

Longueur des cornes

Longue

Courbure des cornes

Simple courbure

Annelure des cornes

Sans anneaux

Style de la figure

Composition / Association

Figure associée à un arrière-train avec une queue relevée et à une tête de cheval.

Description

Ce petit bouquetin barbu à corne unique, de facture très simple, tient une place particulière dans la stratigraphie pariétale. Les signes claviformes sont les plus anciens, les tracés noirs (dont le bouquetin, un arrière-train avec une queue relevée et une tête de cheval) viennent ensuite ; ils sont eux-mêmes recoupés par des gravures dont un cheval complet.

Références

Licence

Droits

L’ensemble des textes et des images déposés dans la Base Jean Clottes (BJC) sont soumis au droit d’auteur et sont, à ce titre, protégés par les droits de propriété intellectuelle. Toute demande d’utilisation totale ou partielle des textes ou des images doit être soumise au conseil scientifique qui transmettra aux auteurs. Toute utilisation sans accord et citation des auteurs est passible de poursuites judiciaires. Les références doivent être citées comme suit.

Citer ce document

Sauvet, Georges; Ontañón Peredo, Roberto 2022. La Pasiega fiche 21 in : Averbouh A., Feruglio V. & Plassard F. Dir. Base Jean Clottes - Animal Representation, Les représentations animales depuis la Préhistoire, "Dossier Bouquetin", mis en ligne le 28 Septembre 2022, actualisé le 21 Mai 2024, consulté le 16 Juin 2024, https://animal-representation.cnrs.fr/s/bjc/item/6587

Collections

Coordonnées géographiques *

43.2991, -3.96492

Nom du site

Commune

Département / Région

Pays

* Pour des raisons de sécurité des sites archéologiques, les géolocalisations signalées dans la BJC pointent vers les mairies des communes considérées.