Armintxe, grotte (Lekeitio, Biscaye, Espagne)

Description

Connue depuis de nombreuses années, la grotte d'Armintxe s'ouvre en plein cœur de la ville de Lekeitio (Biscaye, Pays basque). L'expansion urbaine dans la seconde moitié du xxe siècle ayant obligé à colmater certaines entrées de la grotte, ce n'est qu'en juin 2016 que le groupe spéléologique ADES de Gernika a désobstrué un petit conduit proche de l'entrée d'origine (fig. 1a) et permis la localisation d'un important ensemble de gravures paléolithiques (fig. 1b).
Plus aucune trace de passage et d'activité humaine paléolithiques ne subsiste par suite des entrées d'eau qui ont recouvert les sols d'une boue limoneuse. Cependant, les dégâts ne sont peut-être pas irréversibles.
La grotte s'ouvre près de l'embouchure de la rivière Lea, sur sa rive gauche, dans un calcaire du Crétacé supérieur. Dans l'état actuel des recherches, la grotte se développe sur 864 m pour un dénivelé de 26 m (fig. 1c).
La grotte d'Armintxe vient compléter le groupe de sites magdaléniens de la rivière Lea (avec Lumentxa, Atxurra et Goikolau), dans un rayon de quelques kilomètres.

Iconographie

Les gravures pariétales découvertes à ce jour sont localisées dans les panneaux les plus élevés qui sont les mieux conservés en raison de l'inondation des niveaux inférieurs. Toutefois, quelques figures des niveaux intermédiaires de la zone profonde ont été affectées par les crues.
Les panneaux les plus hauts sont relativement homogènes, bien que leur surface soit assez rugueuse et présente de petites cupules naturelles et de petits galets de calcaire qui affleurent.
Au total, nous avons reconnu une cinquantaine de représentations (au moins 18 chevaux, 5 caprinés, 3 bisons, 2 félins et 6 animaux indéterminés, et deux groupes de signes claviformes et un quadrilatère) qui se répartissent dans trois secteurs principaux :
- sur le côté droit et le plafond, une grande composition comporte vingt-cinq représentations animales, des signes abstraits (claviformes et quadrilatères) et des séries de lignes ondulées méandriques, tracées au doigt. Sur la paroi gauche voisine, on trouve encore un protomé de cheval et un bison ;
- à 8 m de distance, sur la paroi droite d'un couloir élevé, on observe un groupe de chevaux avec une nouvelle série de signes claviformes ;
- en allant vers le fond, on rencontre encore plusieurs panneaux avec des représentations de chevaux et de quadrupèdes indéterminés.
La composition du panneau principal (chevaux-bisons-bouquetins, plus félins et signes claviformes à grande boucle), associée au style des figures et à la technique utilisée, s'apparente fortement au décor de certaines grottes ariégeoises (France) comme les Trois-Frères ou le Tuc-d'Audoubert (fig. 2a). Armintxe est sans doute la preuve la plus évidente qu'il existait une liaison culturelle entre les groupes pyrénéens et les groupes basques à partir du Magdalénien moyen (environ 14 500 BP, soit 17 700 cal BP). Cet ensemble paraît très homogène et réalisé en un temps relativement court.

Représentation(s) d'animal(aux)

Le panneau principal renferme au moins quatre bouquetins parmi des chevaux, des bisons et des félins. Comme tous les animaux de cette grotte, ils possèdent tous les caractères magdaléniens classiques. Ce sont des corps complets, relativement statiques, de proportions anatomiques soigneusement modelées, pourvus de quatre membres et dotés de deux cornes parallèles à double courbure. Seul l'un d'eux présente plus d'originalité par son dynamisme. Il est figuré tête baissée comme s'il était en train de charger, ses deux longues cornes à simple courbure projetées en avant.
Gravé avec un objet dur dans l'argile de décalcification, le trait large apparaît plus clair et se détache très bien sur la paroi sombre. L'ensemble du panneau a une excellente visibilité.

Animal(aux) emblématique(s)

Le bouquetin choisi n'est peut-être pas d'une grande originalité, mais il est l'archétype du bouquetin magdalénien dans toutes ses conventions pyrénéennes.
C'est un bouquetin mâle (no 4, fig. 2b et Armintxe f.1), complet en profil gauche, bien campé sur ses quatre membres en perspective, celui du second plan simplement esquissé derrière celui du premier plan. Les antérieurs sont munis de sabots et les articulations bien dessinées, les postérieurs simplement terminés en pointe. Il possède un œil et une oreille, et deux longues cornes à double courbure plantées au sommet du crâne. Un remplissage original est constitué de deux lignes internes, l'une parallèle au dos, l'autre au ventre. Un léger grattage à l'intérieur de ces zones semble destiné à figurer des nuances de pelage. Il a un trait planté dans le dos qui ne semble pas affecter l'animal bien vivant (voir bouquetin 124 du panneau 6 du Salon noir de Niaux [Niaux f.10] auquel il ressemble beaucoup).
Il fait partie d'une composition, avec le bouquetin légèrement plus petit qui le suit et les chevaux qui les entourent.

Licence

Droits

L’ensemble des textes et des images déposés dans la Base Jean Clottes (BJC) sont soumis au droit d’auteur et sont, à ce titre, protégés par les droits de propriété intellectuelle. Toute demande d’utilisation totale ou partielle des textes ou des images doit être soumise au conseil scientifique qui transmettra aux auteurs. Toute utilisation sans accord et citation des auteurs est passible de poursuites judiciaires. Les références doivent être citées comme suit.

Citer ce document

Sauvet, Georges; González Sainz, César 2022. Armintxe, grotte (Lekeitio, Biscaye, Espagne) in : Averbouh A., Feruglio V. & Plassard F. Dir. Base Jean Clottes - Animal Representation, Les représentations animales depuis la Préhistoire, "Dossier Bouquetin", mis en ligne le 28 Septembre 2022, actualisé le 21 Mai 2024, consulté le 16 Juin 2024, https://animal-representation.cnrs.fr/s/bjc/item/6203

Citer le document original

Sauvet, Georges; González Sainz, César. Armintxe, grotte (Lekeitio, Biscaye, Espagne) in : Averbouh A., Feruglio V., Plassard F., Sauvet G. Dir. Bouquetins et Pyrénées - II - Inventaire des représentations animales du Paléolithique pyrénéen. Offert à Jean Clottes, Conservateur général du Patrimoine honoraire, 2022, 654 p.

Filtrer par propriété

Relation
Titre Libellé alternatif Classe
Armintxe fiche 01
Armintxe fiche 02
Armintxe fiche 03

Collections

Coordonnées géographiques *

43.36562257587199, -2.5030997600872285

Nom du site

Commune

Département / Région

Pays

* Pour des raisons de sécurité des sites archéologiques, les géolocalisations signalées dans la BJC pointent vers les mairies des communes considérées.