El Otero, grotte (Secadura, Cantabrie, Espagne)

Description

La grotte d'El Otero se trouve dans la vallée d'Arás (Secadura, Voto) en Cantabrie. Il s'agit d'une cavité de petite taille avec deux ouvertures quasi contiguës donnant accès à un vestibule qui, sur la droite, conduit à une galerie s'achevant en une salle de dimensions réduites et au plafond bas (fig. 1a).
Découverte en 1908 par L. Sierra, qui signale la présence d'un important dépôt magdalénien, elle n'a été fouillée qu'à partir des années 1960 par J. González Echegaray, M.À. García Guinea et A. Begines Ramírez. Ils en ont réalisé une étude complète et ont attesté l'existence d'une longue séquence stratigraphique avec des niveaux datant de l'Aurignacien, du Magdalénien supérieur et final et de l'Azilien (González Echegaray et al. 1966). Malheureusement, aucune datation par 14C n'est connue pour ce gisement. Ce n'est qu'en 1983 qu'ont été identifiées les gravures par le CAEAP (González Sainz et al. 1985).

Iconographie

La grotte comprend un seul panneau situé dans une galerie au plafond bas (González Sainz 1985). Il comprend exclusivement des gravures fines : des séries de traits non figuratifs et deux animaux vus de face. Celui de gauche est certainement un bouquetin avec ses cornes en arc de cercle ouvert qui rappellent des figures de l'art mobilier (Cueva Morín, Urtiaga, Montgaudier, etc.). À sa droite se trouve une autre figure également de face, mais avec la courbure de cornes en lyre, comme un exemplaire de Cueva Morin. Nous en concluons qu'il s'agit plus vraisemblablement d'un cervidé (Rivero et al. 2014). L'inclination vers la gauche de l'ensemble des gravures laisse penser que ce petit ensemble a été réalisé en une seule fois par un même individu.
La représentation de bouquetins en vue frontale est un thème relativement fréquent dans la région cantabrique (Rivero, vol. 1). Dans l'art mobilier, ce thème est classiquement reconnu dans les niveaux du Magdalénien supérieur-final. Par comparaison, la même chronologie est attribuée aux figures pariétales qui sont beaucoup plus rares (El Otero, Ekain, La Lastrilla), mais aussi sur le versant nord des Pyrénées (Massat).

Représentation(s) d'animal(aux)

C'est une des rares représentations pariétales de bouquetin vu de face. Il est surtout reconnaissable à ses cornes faites de deux longues courbes symétriques en « V », à la base desquelles deux oreilles en double trait achèvent la symétrie. Le corps est esquissé par deux courbes en fuseau. L'ensemble est finement gravé en trait simple.
C'est l'un des bouquetins en vision frontale les plus achevés de l'art pariétal cantabrique. Ses cornes et ses oreilles rappellent l'exemplaire peint d'Ekain (f.1), mais celui-ci a le corps de profil. Il n'a qu'un lointain rapport avec celui, beaucoup plus schématique, de La Lastrilla (f.1) et avec ceux, plus lointains, de Niaux (f.14) et du Ker de Massat (f.6 et f.7) en Ariège.

Licence

Droits

L’ensemble des textes et des images déposés dans la Base Jean Clottes (BJC) sont soumis au droit d’auteur et sont, à ce titre, protégés par les droits de propriété intellectuelle. Toute demande d’utilisation totale ou partielle des textes ou des images doit être soumise au conseil scientifique qui transmettra aux auteurs. Toute utilisation sans accord et citation des auteurs est passible de poursuites judiciaires. Les références doivent être citées comme suit.

Citer ce document

Rivero Vilá, Olivia; Gárate Maídagán, Diego; Angel Fano, Miguel 2022. El Otero, grotte (Secadura, Cantabrie, Espagne) in : Averbouh A., Feruglio V. & Plassard F. Dir. Base Jean Clottes - Animal Representation, Les représentations animales depuis la Préhistoire, "Dossier Bouquetin", mis en ligne le 28 Septembre 2022, actualisé le 21 Mai 2024, consulté le 20 Juin 2024, https://animal-representation.cnrs.fr/s/bjc/item/6222

Citer le document original

Rivero Vilá, Olivia; Gárate Maídagán, Diego; Angel Fano, Miguel. El Otero, grotte (Secadura, Cantabrie, Espagne) in : Averbouh A., Feruglio V., Plassard F., Sauvet G. Dir. Bouquetins et Pyrénées - II - Inventaire des représentations animales du Paléolithique pyrénéen. Offert à Jean Clottes, Conservateur général du Patrimoine honoraire, 2022, 654 p.

Filtrer par propriété

Relation
Titre Libellé alternatif Classe
El Otero fiche 01

Collections

Coordonnées géographiques *

43.3333, -3.52056

Nom du site

Commune

Département / Région

Pays

* Pour des raisons de sécurité des sites archéologiques, les géolocalisations signalées dans la BJC pointent vers les mairies des communes considérées.